Biographie

Après une formation en chant lyrique et au sein du département de musique ancienne du CRR de Paris, la jeune soprano Roxane Chalard est lauréate de l’Académie de l’Opéra Comique. Elle reçoit le premier prix du Concours international de chant de Mâcon 2016.

La saison dernière, on a pu l’entendre dans Jano (Jenufa de Janáček) à l’Opéra de Dijon et au Théâtre de Caen, La Voix Humaine mise en scène par Julien Ostini à Linière(s), le spectacle Et pendant ce temps… des Frivolités Parisiennes au Théâtre Impérial de Compiègne, le Stabat Mater de Rossini avec le COSU à Paris, le Songe d’une Nuit d’Eté de Mendelssohn à l’Opéra de Toulon, le Requiem de Mozart avec l’Orchestre de Chambre Nouvelle Europe et des concerts avec l’Ensemble Correspondance à Wigmore Hall, Maison de la Radio

Curieuse et passionnée, Roxane aborde un vaste répertoire allant de la musique ancienne à la musique contemporaine. Pour le répertoire baroque, on a pu l’entendre à la Salle Gaveau dans les rôles de Proserpina et Ninfa (Orfeo de Monteverdi, dir. J. Tubery), dans Semele (Semele de Handel, dir. S. Fuget) et Alcina (La Liberazione di Ruggiero dall’Isola d’Alcina de F. Caccini). 

Habituée des rôles mozartiens, Roxane a déjà interprété : Susanna (Le Nozze di Figaro, mes. H. Camerlo), Sandrina (La Finta Giardiniera), Pamina (Die Zauberflöte, dir. S. Fuget, mes. Y. Coudray) et Donna Anna dans l’opéra-promenade Don Giovanni en tournée avec l’ensemble Justiniana.

A l’Opéra Comique, elle a tenu les rôles de Rose (Lakmé, Delibes, dir. F.X. Roth) ainsi que Manon et Zémire dans le spectacle Raconte moi une histoire d’opéra-comique. A l’Opéra de Saint-Etienne, elle a interprété la Princesse Badr’-Al-Budur (Aladin et la lampe merveilleuse, Nino Rota) et l’Oiseau de la forêt (Siegfried, ou qui deviendra le seigneur de l’Anneau, Wagner/Larsen). Elle était Térézine (Le Philtre, Auber) à l’Opéra de Marseille. Elle a également joué Rita (Rita ou le mari battu, Donizetti), Frasquita (Carmen), la Blanche Aline (Les Aventures du Roi Pausole, Honegger), Marie (Les Mousquetaires au Couvent, Varnay) et la Gouvernante (Turn of the screw, Britten).

Elle crée le rôle de Peau d’Âne dans l’opéra éponyme de Graciane Finzi, joué plus de 40 fois, notamment à l’Opéra de Tours.

Roxane affectionne tout particulièrement la musique de chambre et le duo Llyria qu’elle forme avec la harpiste Anaëlle Tourret remporte le concours Bellan. Roxane se produit également comme soliste d’oratorio. Elle a chanté notamment soprano solo dans le Lobgesang de Mendelssohn, le Requiem allemand de Brahms, le Requiem de Ropartz, la Sea Symphonie et le Dona Nobis Pacem de Vaughan Williams, le Stabat Mater de Poulenc et le Messie de Handel. Récemment elle était soprano solo dans la 9ème Symphonie de Beethoven à la Philharmonie de Paris ainsi que dans le Requiem de Fauré en tournée avec l’Ensemble Aedes et Les Siècles (Opéra de Massy, Festival de l’Epau, Festival de Perpignan, Heures Musicales de Lessay) enregistré en live pour le label Aparté.

Elle collabore régulièrement avec l’Ensemble Aedes et participe à l’enregistrement de leurs trois derniers disques. Elle chante également avec l’Ensemble Correspondances.

Parmi ses projets pour cette saison et la saison prochaine : 2ème cousine dans Périchole à l’Opéra Grand Avignon, le spectacle Noël de légendes des Frivolités Parisiennes dans le cadre du « Festival en voix » du Théâtre Impérial de Compiègne, la Petite Messe Solennelle de Rossini à Blois, Azéma dans Sémiramide à l’Opéra de Toulon

Publicités